Accueil Beauté Bonté Blogs Médias Fric Famille Hacking Luttes Parebrise Politique Santé Sexe Technique Tools



La concierge est dans l'obédience


Il était une fois les gens qui criaient "au loup" pour défendre leur droit à l'e-anonymat absolu tout en laissant leur serveur à poil sur internet
Une ex-membre témoigne : "J'en ai été"
comment je suis devenue "censeuse pour forums du web indé anti-censure"

Pour témoigner de mon expérience, je vais rester anonyme parce que je l'ai toujours été. Mes ex-copines sont des "vénérables Admins de forum" ou des "Camarades anti-liberticides primaires". Qu'y a-t-il entre nous et qui fasse que où que j'aille et que je puisse me faire comprendre, je suis reconnue comme membre du mini-zéro et acceptée pour telle ? ... Lisez entre les lignes et vous le saurez et surtout cliquez sur les images grises - nous avons besoin de vos clics pour aller jouer dans la cour des grandes.
chaque lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre de votre navigateur: n'oubliez pas de les refermer pour ne pas saturer votre navigateur.

La concierge qui n'est plus dans l'obédience

Il était une fois ... Lezoli serveur

Leur franche camaraderie ressuscite des mœurs médiévales et elles ré-inventent l'e-bizutage. Dans tous les cas,leur but est de souder les surfeuses du web indé au sein d'une confrérie aux règles strictes afin de faire face à une e-administration détestée. Elles avaient pensé nommer ce mini-zéro "consoeurie" mais comme elles désirent rester dans la tradition des confréries, elles ne pouvaient pas jouer les novatrices dans ce contexte, mais elles se reconnaissent comme telles et c'est l'essentiel.

Ce phénomène se veut comme objectif premier l'intégration des arrivantes à leur nouvel environnement d'e-vie au moyen de "jeux" divers. Tout ceci ne semble pas sérieux à certaines, c'est pourtant ainsi que fonctionne le monde depuis le Moyen-age. Le mini-zéro ne fait qu'adapter cette vieille casserolle qui a fait ses preuves car on n'a jamais fait mieux pour servir la soupe à ses camarades

attacRituel du second degré symbolique 1/3

Q : - Quel est le lien qui nous unit?
R : - La haine pour tout ce qui est e-liberticide
...
Q : - Etez vous militante anti-censure-chez les autres?
R : - Mes Copines me reconnaissent pour tel.
Q : - Avez-vous quelque chose à me communiquer?
R : - Ma vénération pour la liberté d'expression
Q : - Quelle est la demande?
R : - La connaissance du ciseau sacré & du point Godwin
Q : - Donne moi l'e-mot
*******



Loupé, petite scarabée, continue ton chemin du savoir et le pouvoir tu auras :triples-boucles-piquées sur déjections de trolls tu feras, par trois fois tu répondras avant de silence coupant tu pratiqueras. [la clef du silence est derrière la colonne de droite quand la concierge est dans l'obédience]
@
@@
@@@
apprenti admin de forum anti-liberticide primaire

Rituel du second degré

symbolique

2/3

Q: - Où avez-vous été reçue ?
R : - En coulisses, à coups de pied au c..
Q : - Quand?
R : - Au moment où l'ombre de la colonne frôle le modem qui crépite en tarif réduit, pendant la pleine lune
Q : - comment savez-vous vous-même que vous êtes et serez une admin de forum du web indé compétente ?
R : - par la régularité de mes visites, par des interventions répétées où j'ai fait mes preuves et par une volonté en tous temps de prendre le parti des admins quand cela était exigé dans les formes.



Encore loupé, petite scarabée.
Continues à avancer sur le chemin du savoir,entre les lignes de mes mots trouveras celui qui clef du niveau supérieur procureras. Ce mot dérive de la colonne qui est placée à l'extérieur du temple de L'e-monde (l'uZine), à gauche de sa porte d'entrée. x:321 y:439 (les en-têtes d'e-mail aussi tu scruteras)
@
@@
@@@

Rituel du second degré 3/3
le triangle élévateur

Q : - Y-a-t-il quelque chose entre vous et moi?
R : - oui, mais j'le dirais pas car c'est un secret.
Q : - Quel est ce secret?
R :- si je le dis ce ne sera plus un secret or, à l'uZine [l'e-monde] nous cultivons le goût du secret.
Q: - Vous êtes une gardienne de secrets ?
R : - Mes Copines me reconnaissent pour telle.
Q : - A quoi reconnaitrais-je, que vous en êtes?
R : - A mes signes, mots et attouchements; et la répétition des circonstances particulières de mon acceptation.
Q :- Enlève ta main d'là, coquine, tu es reconnue ! Vous avez donné le signe , donnez moi le mot maintenant
R : - Je ne le dirai pas, donnez moi la première lettre, je vous donnerai la deuxième. ...
Q : - " * "
...
si tu as tout bon, c'est que tu as atteint le niveau le plus élevé de notre ordre et que le gros nun-cha-ku tu manieras avec la grâce de la grenouille du bénitier.
*******



@
@@
@@@


Cela est donc le rituel que j'ai subi pour pénétrer dans l'obédience directoriale ( la log-Serveur [ah, tiens, on dirait que celui-ci a mis ses stats dans un endroit plus discret que son propre serveur?!) de le mini-zéro [Ah, tiens, encore des stats qui ont déménagé dans un endroit plus discret ]. Pas de quoi fantasmer trop longtemps ni en faire tout un fromage, non? .
Evidement, je ne dis pas tout-tout-tout, il faut bien que le secret demeure sinon ce n'est plus secret, or, moi j'adore me la péter en racontant que "j'en ai été" et que si je "n'en suis plus" c'est uniquement parce que je trouvais tout cela puéril et que de tels copinages sont pour moi la fin de ma liberté d'expression. C'est pourquoi j'ai rejoint cet autre portail qui réunit quelques hyènes hagardes sans autre prétention que celle de nuire à celles qu'elles n'aiment pas et cela fait de moi une pOOf libre de ne pas ménager ses copines, car comme le dit si bien madame mOOnik "la liberté d'expression s'arrête là où le copinage commence, or les bons comptes font les bons amis.point-barre"

 

PS: Je dois quand même révéler que l'e-monde puise toute son énergie à être "contre". Ainsi elle ne pardonne pas quand une ancienne syndiquée rejoint un camp "ennemi". A la moindre faute publique, la cagoule est retirée et la traitre subit de longues tirades truffées de mots cryptés et de sous-entendus fielleux. Imaginez donc que je vais subir un sort similaire? A moins que drapées dans le traditionnel silence anti-troll elles ne préfèrent m'ignorer.

 

MAXIREZO :
auto-parodie du minirezo

ZOZOREZO:
ma parodie du maxirezo

en vrac sur le net

Calvz 1

Calvz 2

Bande-annonce

C'est trés conf ça
Stats-Attac
trouvé perdu

Les idiots

interview d'Arno*

index conf.sites

Merci qui? Merci GOOGLE
A quand la mise en examen du script d'archivage de GOOGLE?