Accueil Beauté Bonté Blogs Médias Fric Famille Hacking Luttes Parebrise Politique Santé Sexe Technique Tools


Festival 2001 Les intocks Rose
| En tock/électro/pipo | cosmétok | Livres | Artisme | Nightclubbisme | Télé-visions | Sociologie |


Rendez-vous

Hype Nouille

Nuit chaude

Interviews
/ Portraits

action supérette
de la semaine


Playlists pOOfs

Annulaire & bague

Coder le html avec ses doigts de pieds
Jobs
Intocks


 
     
Maria-G. Houellebeurk*

On vous annonçait une interview de Maria-G. Houellebeurk* depuis quelques temps déjà et on espérait un prix pour son dernier roman "madame mOOnik existe : je l'ai rencontrée, et elle est russe!". Tout arrive en même temps. Le prix Janvier lui a été attribué le 12 décembre.De fait, ce qui marque, dans ce récit autofictif, c’est l’éclectisme absolu de sa collection d’assonances. Chez Houellebeurk, des citations de J.-Marie Bigard cotoient des extraits de Cioran et de Jean Ferrat.

Au dernier chapitre, la narration ressemble davantage encore à un chaos où s’accumulent les concepts religieux obsessionnellement compulsés mais aussi galéjades, et jeux de mots qui constituent la part la plus énigmatique de ce Pandémonium de l'imaginaire poétique. Maria-G Houellebeurk c'est une pulsion scopique, une façon de voir l 'e-monde.

Intocks : : Pourquoi écris-tu, et pour qui ?

Maria G. Houellebeurk : Ecrire est le seul moyen que j'ai trouvé pour me sentir moins banale, et de manière ludique : toucher physiquement à la langue, la manier voire la manipuler, quel pied! Je n'écris pas pour quelqu'un en particulier, un peu pour épater maman et les copines mais la question de la réception du texte par une foule en délire ne se pose pas pendant la phase d'écriture.

Intocks : Comment qualifier tes récits ? Romans, prose poétique, autofiction ?

Maria G. Houellebeurk : Je pense qu'on peut appeler ça du roman expérimental, même si le terme peut sembler prétentieux, car j'expérimente l'écriture. Il y a bien une trame romanesque car je fais des tentatives pour compliquer le fil de l'intrigue mais la notion d'autofiction est indéniable. Ce n'est pas le contenu du récit qui importe, c'est la manière dont il est rapporté. La ré-appropriation de l'expérience par le verbe et l'expérimentation parallèle de la langue.

Intocks : Le jeu avec les analogies entre sons et/ou sens est très présent dans tes écrits, est-ce que cela résulte d'une écriture automatique ou d'un gros travail de réécriture ?

Maria G. Houellebeurk : Ni l'un ni l'autre. En réalité j'ai été à bonne école avec madame mOOnik qui fait beaucoup de plaisanteries basées sur les assonances. Je prends des mots précis, des extraits de souvenirs de mes conversations avec elle, parfois des bouts de chansons qui sont venus à moi quand j'allume la radio, je fais un gros mix de tout cela et je l'insère en bloc dans des passages déjà écrits de ma feuille en cours, au hasard, mais comme je renie le hasard, ils deviennent la structure même de mon écriture.

Intocks : Penses-tu que le lecteur comprend tout dans tes livres ? Est-ce que d'après toi la compréhension totale est nécessaire pour les apprécier ?

Maria G. Houellebeurk : Non, mais je vise plus haut que la compréhension des masses. Je suis un être pétri de mystère, il est normal que mes livres me ressemblent. Tant pis pour celles et ceux qui ne savent pas me pressentir entre mes mots et m'écouter dans mes non-dits. Mon écriture est ,dans sa forme, un repoussoir qui fait que seuls les plus cons sauront s'identifier et se projeter dans mes écrits. Je vise une élite intellectuelle, et je ne m'en cache pas.

Intocks : Le titre "madame mOOnik existe : je l'ai rencontrée, et elle est russe!" ...???

Maria G. Houellebeurk : J'ai toujours été fascinée par ce qui s'écarte de l'ordinaire, en ce sens madame mOOnik est une source de surprises, c'est là toute l'ambiguité du titre

"madame mOOnik existe : je l'ai rencontrée, et elle est russe!" / éditions Grandventdesconnes.com / essai


Josette Koonz
17 décembre 2001


autre ouvrage disponible de
*Maria-G.Houellebeurk AKA petitepOOf
Indispensables des intocks
concert : Moorning Live, proot et moostik pratiquent l'échangisme musical à pOOmy
A ne pas louper aujourd'hui
clubbing : l'Afganistan sur les quais de pOOmy pour le festival Batoofar cherche Bin-Laboom
clubbing : soirée Affolée au pOOf Club

A vos papiers !


Concours grossepoof

Concours superpoof

concours Tanipoof



 
 
   © 2001 Les intockomptables -- conceptualized & dactylographied by