Où il est question de webzines
Au Québec, il y a très peu de webzines maintenus par des femmes et encore moins par des féministes. Femmes-Québec est maintenu par une féministe mais son propos est rarement politisé. Autrement internaute, le tout premier webzine lesbien d'ici à ma connaissance, vaut toujours le détour malgré sa mise à jour devenue trimenstruelle. Alors que Micheline Carrier s'y mette, je dis ENFIN! Micheline propose des pages thématiques sur le monde, les médias, la politique québécoise, les sciences & technologies ainsi qu'un dossier gynécide et sa chronique de tout et de rien, plus politique que personnelle, proche de l'actualité, témoin également de ses expériences féministes.

Outre-Atlantique sévissent Les fées du logis avec des articles sur des féministes et des lesbiennes célèbres et plein de raisons plus ou moins sérieuses d'être féministes - à lire quand le découragement vous gagne d'entendre des "Le féminisme ça ne sert plus à rien, l'égalité on l'a!". D'autres webzines valent le détour : Les Internénettes, qui viennent de revamper leur site grâce à une subvention du service des Droits des femmes, il était temps, les rigolotes Informaticiennes Anonymes, l'Alouette lesbienne qui sort de ses gonds, parle de son "coming out", de ce que c'est d'être mère ET lesbienne, etc, et La lesbienne aime la Merguez, quoique la Merguez se fasse par trop rare.

Et je termine cette tournée par Quellesconnes! point comme qui fout des baffes - oh combien méritées - aux trop nombreux portails féminins traitant de beauté-minceur-amour-magasinage-cuisine-et-ainsi-de-suite. Rafraîchissant.


Mis en ligne le 14-08-01