Accueil Beauté Bonté Blogs Médias Fric Famille Hacking Luttes Parebrise Politique Santé Sexe Technique Tools


LA VOLEUSE DE MOTOCYCLETTE
Chrétien-média: beurk, beurk et beurk.
Genre: road-movie mystique
casting:
Soeur Soupir: Amédée Haisselle
Sister Harley: Patrick Hellprodooc
La créature extraterrestre : Joni Daip
L'avion: Jean Renoo

Film Suisse-Romanche - 111 minutes
de Martine Scorset et Lars ProdOOk
V.0 - sous-titré français et danois 2000

L'histoire:
Dans le désert, deux grosses nonnes pas trés catholiques se promènent en Harley-Davidson (volée le matin même à un riche producteur de télévision, et voilà pour le titre...).

Soudain un avion se scratsche à quelques mètres d'elles ce qui provoque chez l'une d'elles une gastrite rebelle, et chez l'autre une sévère inflamation prostatique (?)

De l'avion, sort une créature extraterrestre qui commence à leur poser des questions: "... et pourquoi les grains de sable ne sont pas roses? ...et pourquoi les moutons ne mettent -ils pas de guépières? ..et pourquoi vous êtes grosses? et que pourquoi les grosses nonnes ne sont pas mises aux arrêts dans les cachots des couvents pour maigrir ?...etc."

D'abord médusées par l'étrangeté de la situation nos deux amies tentent de répondre en souriant...mais rapidement, sous le feu des questions, elles sentent leur sang virer au vinaigre et c'est "la Sister" qui la premiere sort de sa chasuble un crucifix à Plasma-rétroactif-désintégrateur-de-paiens pour faire taire définitivement l'Alien; celui-ci mortellement blessé d'un coup de miserere-flambé-à-carbonate-de-silice, agonise sur les genoux de Soeur Soupir qui en profite pour lui faire un puissant massage cardiaque (bris de sternum et massage direct sur le coeur) tout en lui imposant silence par un sévère bouche-à-bouche....

Jalouse, Sister Harley tue Soeur Soupir, la mange et repart en pleurant, avec le cadavre de l'alien sur le dos.
La B.O ne se fait pas oublier un seul instant : Le Best of ACDC interprété par un orchestre philarmonique, rien ne nous aura été épargné
fin.
Statistiquement ,une fois sur deux. la salle reste figée dans un hoquet d'indignation, et cela même une fois les lumières rallumées. Vous voila prévenues!
Claude Marie Taitoit
chroniqueuse à Vénérama

Designed and conceptued and powered byDoc Martine CopyflOOz



l'avis de Quellesconnepointcomme :

ce remake du Petit-Prince est d'une rare nullité. Les effets spéciaux sont certes magnifiques, les costumes beaux et les maquillages fabuleux. L'utilisation facétieuse d'un FA 18 pour l'avion est une excellente idée...mais le jeu des acteurs est poussif. A l'instar de ses personnages, le film, long sketch sans véritable histoire, finit par tourner en rond dans le désert. On notera cependant que Darry Cool dans le rôle du jupon de Soeur Soupir est stupéfiant de réalisme et de drôlerie.Mais cela ne suffit pas à faire un film.

Les versions Gamebooy™ et Playstatioon™ devraient sortir dans quelques mois, et on prédit déjà de gros succés commerciaux. C'est bien la première fois que nos chères têtes blondes se passionnent pour la religion. Reflechissez avant de leur céder et de leur offrir ce jeu. En tant que membre de l'association "Familles d 'Europe", je vous mets en garde : ce jeu est dangereux pour la santé mentale de nos petits. Offrez leur plutôt une bonne bible reliée ou encore un jeu "Hadiboo™" de chez Nattel©. Comment les productions Woolt Dysnoo ont elles pu produire un film aussi minable? )